En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Collections

Le jardin botanique de la villa Thuret présente des collections d’une grande diversité de port, de teinte et de texture. Depuis le début des plantations, des milliers de végétaux ligneux ont été introduits et testés dans le jardin. Eucalyptus, palmiers ou conifères exotiques atteignent ici des dimensions remarquables.

photos d

Le jardin Thuret : un jardin d'introduction d'espèces ligneuses exogènes

Le jardin Thuret, c'est un jardin botanique dans lequel des plantes méconnues en France sont introduites après avoir été expérimentées en pépinière. C’est aussi un arboretum où s’effectue la culture expérimentale en pleine terre de collections d’arbres et arbustes.

Superficie : 3,5 ha.

Coordonnées géographiques (phare de la Garoupe) : 43º 33' 51" N, 07º 08' 01" E.

Altitude : 20 à 40 m.

Orientation : pente exposée au Nord-Est.

Sol : argiles de décomposition de laves basiques (andésites augitiques). Sol profond, non calcaire, pauvre en matière organique, riche en minéraux ; pH compris entre 7 et 8.

Climat : de type méditerranéen, il est caractérisé par sa relative douceur hivernale, sa sécheresse estivale et son régime de pluies abondantes mais brutales en automne, et au printemps.

Vents dominants : Nord-Est et Ouest.

Les végétaux se développent librement dans le jardin pour les besoins de l'acclimatation et de l'expérimentation sans aucun traitement phytosanitaire. Ceci afin de tester la capacité des plantes introduites à tolérer les conditions locales (climat, sol…). Les formes naturelles des arbres sont également respectées et les rares activités de taille ou d’élagage sont destinées à assurer la sécurité des visiteurs et la libre circulation dans les allées. L’arrosage est effectué manuellement ; il est réservé aux premières années après plantation, afin d’aider les arbres à s’installer. Les herbes sauvages maintiennent une couverture végétale qui protège efficacement le sol contre l’érosion. Elles sont entretenues de façon à permettre leur reproduction par graine (tontes printanières tardives). Les litières d'écorces et de feuilles sèches, ainsi que le bois mort, sont conservés afin de favoriser la constitution d’humus et de préserver l’équilibre biologique.

Au fil des saisons...

L’été est une saison difficile pour les plantes en région méditerranéenne : celles qui résistent présentent des caractères morphologiques ou physiologiques leur permettant de tolérer la sécheresse estivale. Elles présentent un cycle de développement qui tient compte des conditions climatiques : repos estival, croissance et développement en automne et au printemps, parfois en hiver.

Il n’y a pas de pelouse engazonnée, mais des prairies changeantes : fleuries au printemps et à l’automne, elles sont sèches durant l’été.Les techniques d’entretien tiennent compte de ces spécificités et tentent de créer une harmonie entre les végétaux et le milieu.

Le climat aux hivers doux et aux étés secs de la Riviera, sans grande variation des moyennes de température en cours d’année, convient aux plantes des régions tempérées chaudes.

Ainsi cohabitent sans difficulté dans le jardin, de grands végétaux provenant de pays à climat de type méditerranéen (Afrique du Sud, Australie, Californie, Chili, Mexique, pays du bassin méditerranéen) et d'autres régions du monde à climat subtropical ou tempéré chaud (Chine, Japon, Nouvelle Zélande...).

Un millier d'espèces exotiques

Les collections actuelles se composent essentiellement d’arbres et arbustes allochtones, originaires de régions du monde présentant un climat méditerranéen ou tempéré chaud. Elevés en serre, ils sont ensuite cultivés en plein air.
En terme de diversité, les collections actuelles comprennent un millier d'espèces d'arbres et arbustes. Le processus d’acclimatation s’effectue selon des règles précises : introduction des espèces par graines, plantation et entretien en conditions semi naturelles dans le jardin, suivi de comportement, notation et vérification botanique.
Chaque plante est enregistrée et positionnée géographiquement. La base de données du jardin Thuret permet de gérer l'ensemble des informations concernant les collections. Ces données entrent également dans la base du Réseau National des Arboretums Publics.
Un patrimoine dynamique
Entre 1980 et 1995, un programme de rénovation du jardin a permis de refaire plusieurs massifs, et d’introduire en moyenne 200 nouvelles espèces par an. Aujourd'hui le processus d'introduction se poursuit et les plantations sont réalisées dans les chablis, dans le respect des conventions internationales de protection de la biodiversité.

Des arbres exceptionnels

Un millier d'espèces d'arbres et arbustes du jardin botanique de la villa Thuret se répartissent en 506 genres et 157 familles, principalement des espèces ligneuses. On dénombre environ 2400 plantes au jardin.

Certains groupes taxonomiques sont particulièrement bien représentés : les cycadales, les conifères, dont une collection exceptionnelle de cyprès ; les palmiers (une trentaine d'espèces comprenant notamment de très beaux spécimens de Jubaea chilensis) ; les légumineuses (diverses espèces d'acacias australiens) ; les chênes méditerranéens ; les myrtacées australiennes (Callistemon, Calothamnus, Eucalyptus, Melaleuca) ; les myoporacées ; les pittosporacées (dont une collection importante de Pittosporum spp.) ; les protéacées (genres Banksia, Hakea, Grevillea, Leucadendron), les malvacées...

Il ne faut pas manquer les superbes Jubaea spectabilis, cocotiers du Chili à troncs éléphantesques, Nannorrhops ritchieana palmier afghan cespiteux à floraison terminale, rare en culture. Citons également quelques arbres exceptionnels, pour leurs dimensions ou leur esthétique : Arbutus andrachne et son écorce rouge veloutée, Agathis robustaCupressus macrocarpaEucalyptus dorrigoensis (38 mètres de haut, superbe tronc blanc), Taxodium mucronatum (issu d'une bouture du plus gros arbre du monde ! ), Melaleuca linariifolia à l'écorce papyracée et à l'extraordinaire floraison blanche.