En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal

Le jardin botanique de la Villa Thuret d'Antibes

Le jardin botanique de la villa Thuret

Banksia integrifoliaL. f.

Banksia integrifolia
© inra
Origine : Côte-est de l’Australie
Famille : PROTEACEAE
Nom commun: coast banksia
Etymologie : Integrifolia vient du latin integer qui signifie « entier » et folium  signifiant « feuille ».

Morphologie 

Espèce variable : Arbre de 25 mètres de haut pouvant atteindre 35 mètres en situation abritée. Plus exposé, il peut pousser sous la forme d’un petit arbre noueux, voire à l’état d’un buisson de petite taille.
Les feuilles simples, coriaces, d’un vert sombre sur leur face supérieure et blanc argenté sur la face inférieure, sont groupées en verticilles (=> insérés au même niveau en cercle autour d’un axe) de trois à cinq feuilles. Elles mesurent de 4 à 20 centimètres de long sur 0,6 à 0,35 centimètres de large. Au stade juvénile, elles ont les bords dentés et sont souvent plus grandes que chez la plante adulte.
La floraison à lieu (dans le sud de la France) du mois de Février au début du mois de Mai. Mais il n’est pas rare de voir des inflorescences de manière sporadique tout au long de l’année. Les inflorescences se présentent sous la forme d’épis terminaux caractéristiques du genre, formés de plusieurs centaines de fleurs rassemblées en spirale dense autour d’un rachis (=> axe central des fleurs disposées en épi) ligneux.
Les fleurs fécondées donnent naissance à des fruits ligneux formant comme des becs irrégulièrement disposés sur l’infrutescence. La graine est de couleur noire, longue de 6 à 10 millimètres et porte une « aile »  noire de 10 à 20 millimètres de long. Contrairement à la plupart des espèces de Banksia, Banksia integrifolia ne dépend pas du feu pour déclencher la libération des graines. Ce n’est qu’à la fin de l’été, après maturation, que les graines sont libérées et se propagent.
Architecture : floraison terminale, relais sympodial par 3 axes ou plus sous-jacents ; l’un des axes se redresse, domine et s’aligne avec l’axe porteur pour constituer tronc et branches.

Les conseils du jardinier

  • S’accommode de sols argileux, comme sableux, de pH varié.
  • Résiste au vent, comme au sel.
  • Tolère de légères gelées : les plantes de la Villa Thuret ont été recépées par le froid en 1985/86 (-10°C)
  • Exposition ensoleillée.
  • Banksia le plus facile à cultiver pour la France
  • Multiplication par bouturage, semis ou marcottage.
  • Tolère bien les élagages sévères.

Présentation de l’individu à la villa Thuret 

Emplacement : G 13013.
En 2010, l’individu planté en 1981 mesure 8 mètres de hauteur pour une largeur d’environs 3m. 

Ses principales utilisations

  • Utilisation ornementale : en isolé ou en association avec d’autres plantes exotiques (ex : Melaleuca, Acacia, …),

En Australie, il à été employé pour végétaliser la brousse et stabiliser les dunes sur la côte-est principalement ;

  • Utilisation médicinale : Les premiers émigrants européens en Australie se servaient du nectar pour traiter les rhumes et les angines ;
  • Autres utilisations : Le bois rose à rouge est utilisé pour la fabrication de lambris et en tournerie ornementale,

C’est également une plante utilisée de plus en plus souvent dans l’art du bonsaï.

Autres Remarques

  • Les indigènes australiens se servaient des épis floraux comme brosses à cheveux ;
  • Le nectar était consommé par les aborigènes notamment à travers une macération des épis floraux dans un récipient appelé ‘coolamon' ;
  • Les aborigènes imprégnaient de graisse les inflorescences non fécondées pour en faire des bougies à combustion lente ;
  • La plante a été choisie comme emblème florale par deux villes du Queensland : Redcliffe et Logan.

Points forts 

  • Le plus facile à cultiver des Banksia ;
  • Utilisation possible en bord de mer ;
  • Floraison intéressante (originale et précoce).

Points faibles

  • Peut être envahissante hors de son habitat naturel (côte est de l’Australie), mais pas de naturalisation observée en France.
  • Le bois possède une faible résistance mécanique ; il est sensible aux termites.

Photos :

Banksia integrifolia_1_bisBanksia integrifolia_2Banksia integrifolia_3Banksia integrifolia_4

Photos : C. Ducatillion et Y. Missou.